Autre

Le chef José Andrés à propos de Closing America Eats Tavern


Le 4 juillet 2011, le célèbre chef José Andrés a dévoilé sa dernière aventure culinaire, une collaboration avec la Fondation des Archives nationales qui explorerait l'histoire de la cuisine américaine. Le restaurant, appelé America Eats Tavern, resterait ouvert pendant exactement un an dans l'espace précédemment occupé par son restaurant, le Café Atlántico à Washington, D.C. – ce qui signifie qu'il ferme dans deux jours.

Pour célébrer l'achèvement du projet, le restaurant proposera un menu spécial du 2 au 4 juillet qui mettra en valeur les meilleurs plats présentés tout au long de l'année, notamment des galettes de crabe de Chesapeake avec salade de pastèque marinée et steak de bison tomahawk avec purée de pommes de terre au cheddar, ketchup et cornichons.

Le Daily Meal a rencontré le chef Andrés pour discuter de son inspiration pour America Eats Tavern, de ce qu'il a appris de cette expérience et s'il a des projets similaires à l'horizon.

Le repas du jour : En tant que personne qui n'est pas née dans ce pays, mais qui est arrivée ici à l'âge adulte, qu'avez-vous appris sur l'histoire et le paysage de la cuisine américaine grâce à ce projet ?

José Andrés : Je suis arrivé en Amérique il y a plus de 20 ans maintenant. Mais même avant cela, j'ai d'abord débarqué sur les côtes américaines en tant que marin espagnol dans la marine [à Pensacola, en Floride]. Je descendais du bateau et me dirigeais vers tous les petits endroits où manger pour maman et papa, car je voulais apprendre les aliments de ce pays – j'étais fasciné.

Puis, de retour en tant que chef en 1990 à New York, j'étais comme un gamin dans une confiserie ; Je suis allé partout, j'ai tout mangé. J'ai donc appris et recherché les aliments de cette terre depuis le tout début, toutes les influences des immigrants, comme moi, et les histoires de différentes régions et plats. Je collectionne des livres, des recettes, des plats et des photographies depuis de nombreuses années, les stockant dans mon cerveau. Alors, quand les Archives nationales sont venues me parler de cette incroyable exposition qu'elles faisaient, j'ai été submergée par l'idée qu'ici, enfin, nous pourrions faire quelque chose que j'ai toujours voulu faire – une célébration culinaire de ma nouvelle maison.

J'ai dit depuis longtemps que je sais d'où je viens, mais je sais aussi où j'appartiens, et c'est ici en Amérique. Ce que j'ai trouvé le plus fascinant depuis que nous avons investi toute notre équipe dans la recherche de recettes, d'ingrédients, de boissons, de vins et de cocktails des premiers jours de l'Amérique, c'est que nous avons ces belles histoires, et nous avons d'incroyables ingrédients indigènes que nous avons perdus d'une manière ou d'une autre. le chemin. Prenez Paw Paw, par exemple - ma fille m'a parlé d'eux, et nous avons grimpé autour de la rivière Potomac ici à D.C. et en avons trouvé beaucoup qui poussaient. Ensuite, l'archiviste des États-Unis, et maintenant mon ami, David Ferriero, est venu me voir un jour et m'a montré un ancien traité indien qui échangeait des arbres à pattes dans le cadre de l'accord. Nous avons trouvé un homme en Caroline du Nord qui fabriquait de la bière paw paw, nous devions donc l'avoir au menu. Incroyable.

TDM : Vous êtes connu pour être un ambassadeur de la cuisine espagnole aux États-Unis et pour créer des aliments qui utilisent des techniques innovantes et modernes. Alors, qu'est-ce qui vous a inspiré à explorer les fondements de la cuisine américaine ?

JA : Oui, beaucoup de gens me connaissent pour le style de cuisine avant-gardiste venu d'Espagne que nous faisons au minibar et au é by José Andrés, mais vraiment, tous nos restaurants racontent une histoire. Il s'agit d'examiner la nourriture d'un lieu, qu'elle soit grecque et turque, comme nous le faisons à Zaytinya, ou la nourriture espagnole à Jaleo, et nous trouvons des plats qui racontent une histoire du lieu et de la région d'où ils viennent, puis essayez d'apporter une nouvelle expérience moderne à un plat traditionnel. Et comme je l'ai dit, j'ai toujours été fasciné par la cuisine américaine. Je suis un grand défenseur de notre cuisine ici pour certains en Europe qui ne la trouvent pas aussi variée et élégante que celles de France, d'Italie ou d'Espagne. Mais je sais que d'un océan à l'autre, il se passe des choses merveilleuses.

J'ai été vraiment inspiré en regardant les projets des écrivains de la Works Progress Administration (WPA) des années 1930 et la série America Eats qui documentait les aliments régionaux. Nous avons également consulté Virginia Housewife de Mary Randolph et American Cookery d'Amelia Simmons pour voir ces premières recettes. Nous avons trouvé des pages et des pages de recettes de ketchup, et même une recette de gaspacho du début des années 1800. Toutes les histoires que nous avons trouvées parlaient d'ingrédients, de personnes qui préparaient la nourriture, récoltaient les aliments et partageaient les recettes - comme Ben Franklin écrivant à son ami avec une recette de punch au lait, et l'histoire de Thomas Downing, qui possédait la cave à huîtres la plus célèbre de New York (il était un Afro-Américain libre et il stockait ses huîtres dans un sous-sol, où les esclaves en fuite se cachaient alors qu'ils se dirigeaient vers la liberté) - et il y en a tellement d'autres comme ça.

TDM : Avez-vous des plans pour d'autres projets alimentaires temporaires ou exploratoires en cours, maintenant que America Eats Tavern ferme ses portes ? Si non, quelle est votre prochaine étape ?

JA : Pour moi, America Eats ne ferme pas vraiment. C'est un concept et une expérience qui, je le sais, vivront quelque part, un jour. Et vous savez, nous sommes toujours à la recherche de nouveaux projets passionnants. Nous avons beaucoup de choses incroyables qui se passent en ce moment. Nous venons d'ouvrir The Bazaar et le SLS Hotel South Beach. J'adore être à Miami et nous allons y créer des choses merveilleuses. Nous avons un nouveau projet avec Dorado Beach, une réserve Ritz-Carlton à Porto Rico, à venir à la fin de l'année. Et maintenant, nous recherchons un nouvel espace pour le minibar pour cet automne. Plus d'autres projets que vous découvrirez bien assez tôt.


Le chef José Andrés à propos de Closing America Eats Tavern - Recettes

Samedi dernier, Chris, deux amis et moi avons eu l'occasion de découvrir America Eats Tavern, un nouveau restaurant éphémère du chef José Andrés. Je n'ai pas pu contenir mon excitation ! Nous nous sommes présentés pour le brunch juste à l'ouverture du restaurant et avons facilement obtenu une table. L'endroit était vraiment plein à craquer quand nous sommes partis, alors je suis content que nous soyons arrivés tôt!

Plafond de l'Amérique mange la taverne

America Eats remplace l'espace où se trouvait le Café Atlántico. Le célèbre et apparemment étonnant Minibar, qui se trouve généralement à l'étage, est actuellement en cours de rénovation. America Eats ferme en janvier et le Café Atlántico déménagera dans un autre endroit, alors je me demande ce qu'il adviendra de cet espace l'année prochaine ! Il se passe certainement beaucoup de choses.

Quoi qu'il en soit, America Eats Tavern explore une approche nouvelle et innovante des plats américains classiques de différentes périodes de l'histoire, dont beaucoup ont été perdus au fil du temps. Le restaurant va de pair avec l'exposition des Archives nationales, « Qu'est-ce que la cuisine, l'oncle Sam ? » Nous ne sommes pas allés à l'exposition cette fois-ci, mais nous prévoyons d'y aller bientôt avec un groupe plus important et de revenir à le restaurant autour de ça aussi. Comme nous étions quatre et que nous sommes tous aventureux en essayant de nouveaux aliments, j'ai de nombreuses photos à partager ! Voici le délicieux beurre de mûre fourni avec la corbeille à pain que nous avons commandée.

Nous avons essayé deux cocktails à quatre. Je ne me souviens pas du nom de celui de gauche, mais comme vous pouvez le voir, c'était une boisson pétillante et plus légère. Le cocktail de droite est le Ramos Gin Fizz, à base de gin, de blancs d'œufs, d'agrumes, de crème et d'eau de fleur d'oranger ! Vous pourrez déguster chacun de ces ingrédients en parfaite harmonie. Le pétillement sur le dessus était très solide et bougeait à peine car la boisson disparaissait rapidement. Le Ramos Gin Fizz a été développé par Henry C. Ramos à la Nouvelle-Orléans en 1888. Incroyable !

Deux cocktails brunch (Ramos Gin Fizz, à droite)

Voici toutes nos entrées…

Rouleau de homard du Maine, John D. Rockefeller, Mount Desert Island, Maine, 1910

Crevettes 'n' Anson Mills Grits avec un œuf au plat, Jamestown, 1607

Gaufres au beurre de mûre et sirop d'érable du Vermont, James Hemings, Monticello, 1796

Hangtown Fry, Hangtown, Californie, 1849

J'ai essayé un peu de roulé au homard Chris & 8217, et c'était plutôt bon. Il a dit que ce n'était pas son petit pain préféré qu'il ait jamais eu, mais il aimait la façon dont la mayonnaise et le homard étaient séparés dans le sandwich. Les autres garçons ont beaucoup apprécié leurs plats, bien que des commentaires sur les portions soient un peu petits. J'ai vraiment adoré le Hangfry ! C'était emballé avec de la saveur, et j'ai ressenti la joie que les chercheurs d'or ont dû ressentir lorsqu'ils l'ont frappé riche en Californie et ont ensuite acheté ce plat particulier pour célébrer. C'était la quantité parfaite de goût d'huître et tout ce que je pouvais souhaiter dans une entrée de brunch glamour.

Nous avons ensuite commandé deux desserts et deux thés. J'ai essayé un peu de tout, et les desserts étaient incroyable! La tarte au citron vert était apparemment fabriquée à partir de citrons verts frais, ce que la plupart des restaurants n'utilisent pas, pour une raison quelconque. Le Vermont Sugar On Snow a vraiment montré l'incroyable sirop du Vermont, et les fleurs ont ajouté une touche unique au dessert. Chris et moi avons apprécié nos thés, bien qu'ils aient un goût assez standard pour nous.

Thé balsamique Hyperion (le thé que les gens buvaient après la Boston Tea Party)

Quelle expérience de brunch amusante et différente! La lecture du menu en soi a été une expérience d'apprentissage - il y a peu de présentations sur l'histoire derrière chaque élément. Maintenant, je veux passer du temps à lire le menu en ligne avant d'y retourner ! Je suis tellement excité de retourner à America Eats et j'espère y arriver pour quelques repas de plus avant janvier. Le restaurant nous a vraiment rendus fiers d'être américains! :)


Le chef José Andrés à propos de Closing America Eats Tavern - Recettes

Samedi dernier, Chris, deux amis et moi avons eu l'occasion de découvrir America Eats Tavern, un nouveau restaurant éphémère du chef José Andrés. Je n'ai pas pu contenir mon excitation ! Nous nous sommes présentés pour le brunch juste à l'ouverture du restaurant et avons facilement obtenu une table. L'endroit était vraiment plein à craquer quand nous sommes partis, alors je suis content que nous soyons arrivés tôt!

Plafond de l'Amérique mange la taverne

America Eats remplace l'espace où se trouvait le Café Atlántico. Le célèbre et apparemment étonnant Minibar, qui se trouve généralement à l'étage, est actuellement en cours de rénovation. America Eats ferme en janvier et le Café Atlántico déménagera dans un autre endroit, alors je me demande ce qu'il adviendra de cet espace l'année prochaine ! Il se passe certainement beaucoup de choses.

Quoi qu'il en soit, America Eats Tavern explore une approche nouvelle et innovante des plats américains classiques de différentes périodes de l'histoire, dont beaucoup ont été perdus au fil du temps. Le restaurant va de pair avec l'exposition des Archives nationales, « Qu'est-ce que la cuisine, l'oncle Sam ? » Nous ne sommes pas allés à l'exposition cette fois-ci, mais nous prévoyons d'y aller bientôt avec un groupe plus important et de revenir à le restaurant autour de ça aussi. Comme nous étions quatre et que nous sommes tous aventureux en essayant de nouveaux aliments, j'ai de nombreuses photos à partager ! Voici le délicieux beurre de mûre fourni avec la corbeille à pain que nous avons commandée.

Nous avons essayé deux cocktails à quatre. Je ne me souviens pas du nom de celui de gauche, mais comme vous pouvez le voir, c'était une boisson pétillante et plus légère. Le cocktail de droite est le Ramos Gin Fizz, à base de gin, de blancs d'œufs, d'agrumes, de crème et d'eau de fleur d'oranger ! Vous pourrez déguster chacun de ces ingrédients en parfaite harmonie. Le pétillement sur le dessus était très solide et bougeait à peine car la boisson disparaissait rapidement. Le Ramos Gin Fizz a été développé par Henry C. Ramos à la Nouvelle-Orléans en 1888. Incroyable !

Deux cocktails brunch (Ramos Gin Fizz, à droite)

Voici toutes nos entrées…

Rouleau de homard du Maine, John D. Rockefeller, Mount Desert Island, Maine, 1910

Crevettes 'n' Anson Mills Grits avec un œuf au plat, Jamestown, 1607

Gaufres au beurre de mûre et sirop d'érable du Vermont, James Hemings, Monticello, 1796

Hangtown Fry, Hangtown, Californie, 1849

J'ai essayé un peu de rouleau de homard Chris & 8217, et c'était plutôt bon. Il a dit que ce n'était pas son petit pain préféré qu'il ait jamais eu, mais il aimait la façon dont la mayonnaise et le homard étaient séparés dans le sandwich. Les autres garçons ont beaucoup apprécié leurs plats, bien que des commentaires sur les portions soient un peu petits. J'ai vraiment adoré le Hangfry ! C'était emballé avec saveur, et j'ai ressenti la joie que les chercheurs d'or ont dû ressentir lorsqu'ils l'ont frappé riche en Californie et ont ensuite acheté ce plat particulier pour célébrer. C'était la quantité parfaite de goût d'huître et tout ce que je pouvais souhaiter dans une entrée de brunch glamour.

Nous avons ensuite commandé deux desserts et deux thés. J'ai essayé un peu de tout, et les desserts étaient incroyable! La tarte au citron vert était apparemment fabriquée à partir de citrons verts frais, ce que la plupart des restaurants n'utilisent pas, pour une raison quelconque. Le Vermont Sugar On Snow a vraiment montré l'incroyable sirop du Vermont, et les fleurs ont ajouté une touche unique au dessert. Chris et moi avons apprécié nos thés, bien qu'ils aient un goût assez standard pour nous.

Thé balsamique Hyperion (le thé que les gens buvaient après la Boston Tea Party)

Quelle expérience de brunch amusante et différente! La lecture du menu en soi a été une expérience d'apprentissage - il y a peu de présentations sur l'histoire derrière chaque élément. Maintenant, je veux passer du temps à lire le menu en ligne avant d'y retourner ! Je suis tellement excité de retourner à America Eats et j'espère y arriver pour quelques repas de plus avant janvier. Le restaurant nous a vraiment rendus fiers d'être américains! :)


Le chef José Andrés à propos de Closing America Eats Tavern - Recettes

Samedi dernier, Chris, deux amis et moi avons eu l'occasion de découvrir America Eats Tavern, un nouveau restaurant éphémère du chef José Andrés. Je n'ai pas pu contenir mon excitation ! Nous nous sommes présentés pour le brunch juste à l'ouverture du restaurant et avons facilement obtenu une table. L'endroit était vraiment plein à craquer quand nous sommes partis, alors je suis content que nous soyons arrivés tôt!

Plafond de l'Amérique mange la taverne

America Eats remplace l'espace où se trouvait le Café Atlántico. Le célèbre et apparemment étonnant Minibar, qui se trouve généralement à l'étage, est actuellement en cours de rénovation. America Eats ferme en janvier et le Café Atlántico déménagera dans un autre endroit, alors je me demande ce qu'il adviendra de cet espace l'année prochaine ! Il se passe certainement beaucoup de choses.

Quoi qu'il en soit, America Eats Tavern explore une approche nouvelle et innovante des plats américains classiques de différentes périodes de l'histoire, dont beaucoup ont été perdus au fil du temps. Le restaurant va de pair avec l'exposition des Archives nationales, « Qu'est-ce que la cuisine, l'oncle Sam ? » Nous ne sommes pas allés à l'exposition cette fois-ci, mais nous prévoyons d'y aller bientôt avec un groupe plus important et de revenir à le restaurant autour de ça aussi. Comme nous étions quatre et que nous sommes tous aventureux en essayant de nouveaux aliments, j'ai de nombreuses photos à partager ! Voici le délicieux beurre de mûre fourni avec la corbeille à pain que nous avons commandée.

Nous avons essayé deux cocktails à quatre. Je ne me souviens pas du nom de celui de gauche, mais comme vous pouvez le voir, c'était une boisson pétillante et plus légère. Le cocktail de droite est le Ramos Gin Fizz, à base de gin, de blancs d'œufs, d'agrumes, de crème et d'eau de fleur d'oranger ! Vous pourrez déguster chacun de ces ingrédients en parfaite harmonie. Le pétillement sur le dessus était très solide et bougeait à peine car la boisson disparaissait rapidement. Le Ramos Gin Fizz a été développé par Henry C. Ramos à la Nouvelle-Orléans en 1888. Incroyable !

Deux cocktails brunch (Ramos Gin Fizz, à droite)

Voici toutes nos entrées…

Rouleau de homard du Maine, John D. Rockefeller, Mount Desert Island, Maine, 1910

Crevettes 'n' Anson Mills Grits avec un œuf au plat, Jamestown, 1607

Gaufres au beurre de mûre et sirop d'érable du Vermont, James Hemings, Monticello, 1796

Hangtown Fry, Hangtown, Californie, 1849

J'ai essayé un peu de roulé au homard Chris & 8217, et c'était plutôt bon. Il a dit que ce n'était pas son petit pain préféré qu'il ait jamais eu, mais il aimait la façon dont la mayonnaise et le homard étaient séparés dans le sandwich. Les autres garçons ont beaucoup apprécié leurs plats, bien que des commentaires sur les portions soient un peu petits. J'ai vraiment adoré le Hangfry ! C'était emballé avec de la saveur, et j'ai ressenti la joie que les chercheurs d'or ont dû ressentir lorsqu'ils l'ont frappé riche en Californie et ont ensuite acheté ce plat particulier pour célébrer. C'était la quantité parfaite de goût d'huître et tout ce que je pouvais souhaiter dans une entrée de brunch glamour.

Nous avons ensuite commandé deux desserts et deux thés. J'ai essayé un peu de tout, et les desserts étaient incroyable! La tarte au citron vert était apparemment fabriquée à partir de citrons verts frais, ce que la plupart des restaurants n'utilisent pas, pour une raison quelconque. Le Vermont Sugar On Snow a vraiment mis en valeur l'incroyable sirop du Vermont, et les fleurs ont ajouté une touche unique au dessert. Chris et moi avons apprécié nos thés, bien qu'ils aient un goût assez standard pour nous.

Thé balsamique Hyperion (le thé que les gens buvaient après la Boston Tea Party)

Quelle expérience de brunch amusante et différente! La lecture du menu en soi a été une expérience d'apprentissage - il y a peu de présentations sur l'histoire derrière chaque élément. Maintenant, je veux passer du temps à lire le menu en ligne avant d'y retourner ! Je suis tellement excité de retourner à America Eats et j'espère y arriver pour quelques repas de plus avant janvier. Le restaurant nous a vraiment rendus fiers d'être américains! :)


Le chef José Andrés à propos de Closing America Eats Tavern - Recettes

Samedi dernier, Chris, deux amis et moi avons eu l'occasion de découvrir America Eats Tavern, un nouveau restaurant éphémère du chef José Andrés. Je n'ai pas pu contenir mon excitation ! Nous nous sommes présentés pour le brunch juste à l'ouverture du restaurant et avons facilement obtenu une table. L'endroit était vraiment plein à craquer quand nous sommes partis, alors je suis content que nous soyons arrivés tôt!

Plafond de l'Amérique mange la taverne

America Eats remplace l'espace où se trouvait le Café Atlántico. Le célèbre et apparemment étonnant Minibar, qui se trouve généralement à l'étage, est actuellement en cours de rénovation. America Eats ferme en janvier et le Café Atlántico déménagera dans un autre endroit, alors je me demande ce qu'il adviendra de cet espace l'année prochaine ! Il se passe certainement beaucoup de choses.

Quoi qu'il en soit, America Eats Tavern explore une approche nouvelle et innovante des plats américains classiques de différentes périodes de l'histoire, dont beaucoup ont été perdus au fil du temps. Le restaurant va de pair avec l'exposition des Archives nationales, « Qu'est-ce que la cuisine, l'oncle Sam ? » Nous ne sommes pas allés à l'exposition cette fois-ci, mais nous prévoyons d'y aller bientôt avec un groupe plus important et de revenir à le restaurant autour de ça aussi. Comme nous étions quatre et que nous sommes tous aventureux en essayant de nouveaux aliments, j'ai de nombreuses photos à partager ! Voici le délicieux beurre de mûre fourni avec la corbeille à pain que nous avons commandée.

Nous avons essayé deux cocktails à quatre. Je ne me souviens pas du nom de celui de gauche, mais comme vous pouvez le voir, c'était une boisson pétillante et plus légère. Le cocktail de droite est le Ramos Gin Fizz, à base de gin, de blancs d'œufs, d'agrumes, de crème et d'eau de fleur d'oranger ! Vous pourrez déguster chacun de ces ingrédients en parfaite harmonie. Le pétillement sur le dessus était très solide et bougeait à peine car la boisson disparaissait rapidement. Le Ramos Gin Fizz a été développé par Henry C. Ramos à la Nouvelle-Orléans en 1888. Incroyable !

Deux cocktails brunch (Ramos Gin Fizz, à droite)

Voici toutes nos entrées…

Rouleau de homard du Maine, John D. Rockefeller, Mount Desert Island, Maine, 1910

Crevettes 'n' Anson Mills Grits avec un œuf au plat, Jamestown, 1607

Gaufres au beurre de mûre et sirop d'érable du Vermont, James Hemings, Monticello, 1796

Hangtown Fry, Hangtown, Californie, 1849

J'ai essayé un peu de rouleau de homard Chris & 8217, et c'était plutôt bon. Il a dit que ce n'était pas son petit pain préféré qu'il ait jamais eu, mais il aimait la façon dont la mayonnaise et le homard étaient séparés dans le sandwich. Les autres garçons ont beaucoup apprécié leurs plats, bien que des commentaires sur les portions soient un peu petits. J'ai vraiment adoré le Hangfry ! C'était emballé avec de la saveur, et j'ai ressenti la joie que les chercheurs d'or ont dû ressentir lorsqu'ils l'ont frappé riche en Californie et ont ensuite acheté ce plat particulier pour célébrer. C'était la quantité parfaite de goût d'huître et tout ce que je pouvais souhaiter dans une entrée de brunch glamour.

Nous avons ensuite commandé deux desserts et deux thés. J'ai essayé un peu de tout, et les desserts étaient incroyable! La tarte au citron vert était apparemment fabriquée à partir de citrons verts frais, ce que la plupart des restaurants n'utilisent pas, pour une raison quelconque. Le Vermont Sugar On Snow a vraiment mis en valeur l'incroyable sirop du Vermont, et les fleurs ont ajouté une touche unique au dessert. Chris et moi avons apprécié nos thés, bien qu'ils aient un goût assez standard pour nous.

Thé balsamique Hyperion (le thé que les gens buvaient après la Boston Tea Party)

Quelle expérience de brunch amusante et différente! La lecture du menu en soi a été une expérience d'apprentissage - il y a peu de présentations sur l'histoire derrière chaque élément. Maintenant, je veux passer du temps à lire le menu en ligne avant d'y retourner ! Je suis tellement excité de retourner à America Eats et j'espère y arriver pour quelques repas de plus avant janvier. Le restaurant nous a vraiment rendus fiers d'être américains! :)


Le chef José Andrés à propos de Closing America Eats Tavern - Recettes

Samedi dernier, Chris, deux amis et moi avons eu l'occasion de découvrir America Eats Tavern, un nouveau restaurant éphémère du chef José Andrés. Je n'ai pas pu contenir mon excitation ! Nous nous sommes présentés pour le brunch juste à l'ouverture du restaurant et avons facilement obtenu une table. L'endroit était vraiment plein à craquer quand nous sommes partis, alors je suis content que nous soyons arrivés tôt!

Plafond de l'Amérique mange la taverne

America Eats remplace l'espace où se trouvait le Café Atlántico. Le célèbre et apparemment étonnant Minibar, qui se trouve généralement à l'étage, est actuellement en cours de rénovation. America Eats ferme en janvier et le Café Atlántico déménagera dans un autre endroit, alors je me demande ce qu'il adviendra de cet espace l'année prochaine ! Il se passe certainement beaucoup de choses.

Quoi qu'il en soit, America Eats Tavern explore une approche nouvelle et innovante des plats américains classiques de différentes périodes de l'histoire, dont beaucoup ont été perdus au fil du temps. Le restaurant va de pair avec l'exposition des Archives nationales, « Qu'est-ce que la cuisine, l'oncle Sam ? » Nous ne sommes pas allés à l'exposition cette fois-ci, mais nous prévoyons d'y aller bientôt avec un groupe plus important et de revenir à le restaurant autour de ça aussi. Comme nous étions quatre et que nous sommes tous aventureux en essayant de nouveaux aliments, j'ai de nombreuses photos à partager ! Voici le délicieux beurre de mûre fourni avec la corbeille à pain que nous avons commandée.

Nous avons essayé deux cocktails à quatre. Je ne me souviens pas du nom de celui de gauche, mais comme vous pouvez le voir, c'était une boisson pétillante et plus légère. Le cocktail de droite est le Ramos Gin Fizz, à base de gin, de blancs d'œufs, d'agrumes, de crème et d'eau de fleur d'oranger ! Vous pourrez déguster chacun de ces ingrédients en parfaite harmonie. Le pétillement sur le dessus était très solide et bougeait à peine car la boisson disparaissait rapidement. Le Ramos Gin Fizz a été développé par Henry C. Ramos à la Nouvelle-Orléans en 1888. Incroyable !

Deux cocktails brunch (Ramos Gin Fizz, à droite)

Voici toutes nos entrées…

Rouleau de homard du Maine, John D. Rockefeller, Mount Desert Island, Maine, 1910

Crevettes 'n' Anson Mills Grits avec un œuf au plat, Jamestown, 1607

Gaufres au beurre de mûre et sirop d'érable du Vermont, James Hemings, Monticello, 1796

Hangtown Fry, Hangtown, Californie, 1849

J'ai essayé un peu de rouleau de homard Chris & 8217, et c'était plutôt bon. Il a dit que ce n'était pas son petit pain préféré qu'il ait jamais eu, mais il aimait la façon dont la mayonnaise et le homard étaient séparés dans le sandwich. Les autres garçons ont beaucoup apprécié leurs plats, bien que des commentaires sur les portions soient un peu petits. J'ai vraiment adoré le Hangfry ! C'était emballé avec de la saveur, et j'ai ressenti la joie que les chercheurs d'or ont dû ressentir lorsqu'ils l'ont frappé riche en Californie et ont ensuite acheté ce plat particulier pour célébrer. C'était la quantité parfaite de goût d'huître et tout ce que je pouvais souhaiter dans une entrée de brunch glamour.

Nous avons ensuite commandé deux desserts et deux thés. J'ai essayé un peu de tout, et les desserts étaient incroyable! La tarte au citron vert était apparemment fabriquée à partir de citrons verts frais, ce que la plupart des restaurants n'utilisent pas, pour une raison quelconque. Le Vermont Sugar On Snow a vraiment mis en valeur l'incroyable sirop du Vermont, et les fleurs ont ajouté une touche unique au dessert. Chris et moi avons apprécié nos thés, bien qu'ils aient un goût assez standard pour nous.

Thé balsamique Hyperion (le thé que les gens buvaient après la Boston Tea Party)

Quelle expérience de brunch amusante et différente! La lecture du menu en soi a été une expérience d'apprentissage - il y a peu de présentations sur l'histoire derrière chaque élément. Maintenant, je veux passer du temps à lire le menu en ligne avant d'y retourner ! Je suis tellement excité de retourner à America Eats et j'espère y arriver pour quelques repas de plus avant janvier. Le restaurant nous a vraiment rendus fiers d'être américains! :)


Le chef José Andrés à propos de Closing America Eats Tavern - Recettes

Samedi dernier, Chris, deux amis et moi avons eu l'occasion de découvrir America Eats Tavern, un nouveau restaurant éphémère du chef José Andrés. Je n'ai pas pu contenir mon excitation ! Nous nous sommes présentés pour le brunch juste à l'ouverture du restaurant et avons facilement obtenu une table. L'endroit était vraiment plein à craquer quand nous sommes partis, alors je suis content que nous soyons arrivés tôt!

Plafond de l'Amérique mange la taverne

America Eats remplace l'espace où se trouvait le Café Atlántico. Le célèbre et apparemment étonnant Minibar, qui se trouve généralement à l'étage, est actuellement en cours de rénovation. America Eats ferme en janvier et le Café Atlántico déménagera dans un autre endroit, alors je me demande ce qu'il adviendra de cet espace l'année prochaine ! Il se passe certainement beaucoup de choses.

Quoi qu'il en soit, America Eats Tavern explore une approche nouvelle et innovante des plats américains classiques de différentes périodes de l'histoire, dont beaucoup ont été perdus au fil du temps. Le restaurant va de pair avec l'exposition des Archives nationales, « Qu'est-ce que la cuisine, l'oncle Sam ? » Nous ne sommes pas allés à l'exposition cette fois-ci, mais nous prévoyons d'y aller bientôt avec un groupe plus important et de revenir à le restaurant autour de ça aussi. Comme nous étions quatre et que nous sommes tous aventureux en essayant de nouveaux aliments, j'ai de nombreuses photos à partager ! Voici le délicieux beurre de mûre fourni avec la corbeille à pain que nous avons commandée.

Nous avons essayé deux cocktails à quatre. Je ne me souviens pas du nom de celui de gauche, mais comme vous pouvez le voir, c'était une boisson pétillante et plus légère. Le cocktail de droite est le Ramos Gin Fizz, à base de gin, de blancs d'œufs, d'agrumes, de crème et d'eau de fleur d'oranger ! Vous pourrez déguster chacun de ces ingrédients en parfaite harmonie. Le pétillement sur le dessus était très solide et bougeait à peine car la boisson disparaissait rapidement. Le Ramos Gin Fizz a été développé par Henry C. Ramos à la Nouvelle-Orléans en 1888. Incroyable !

Deux cocktails brunch (Ramos Gin Fizz, à droite)

Voici toutes nos entrées…

Rouleau de homard du Maine, John D. Rockefeller, Mount Desert Island, Maine, 1910

Crevettes 'n' Anson Mills Grits avec un œuf au plat, Jamestown, 1607

Gaufres au beurre de mûre et sirop d'érable du Vermont, James Hemings, Monticello, 1796

Hangtown Fry, Hangtown, Californie, 1849

J'ai essayé un peu de roulé au homard Chris & 8217, et c'était plutôt bon. Il a dit que ce n'était pas son petit pain préféré qu'il ait jamais eu, mais il aimait la façon dont la mayonnaise et le homard étaient séparés dans le sandwich. Les autres garçons ont beaucoup apprécié leurs plats, bien que des commentaires sur les portions soient un peu petits. J'ai vraiment adoré le Hangfry ! C'était emballé avec saveur, et j'ai ressenti la joie que les chercheurs d'or ont dû ressentir lorsqu'ils l'ont frappé riche en Californie et ont ensuite acheté ce plat particulier pour célébrer. C'était la quantité parfaite de goût d'huître et tout ce que je pouvais souhaiter dans une entrée de brunch glamour.

Nous avons ensuite commandé deux desserts et deux thés. J'ai essayé un peu de tout, et les desserts étaient incroyable! La tarte au citron vert était apparemment fabriquée à partir de citrons verts frais, ce que la plupart des restaurants n'utilisent pas, pour une raison quelconque. Le Vermont Sugar On Snow a vraiment mis en valeur l'incroyable sirop du Vermont, et les fleurs ont ajouté une touche unique au dessert. Chris et moi avons apprécié nos thés, bien qu'ils aient un goût assez standard pour nous.

Thé balsamique Hyperion (le thé que les gens buvaient après la Boston Tea Party)

Quelle expérience de brunch amusante et différente! La lecture du menu en soi a été une expérience d'apprentissage - il y a peu de présentations sur l'histoire derrière chaque élément. Maintenant, je veux passer du temps à lire le menu en ligne avant d'y retourner ! Je suis tellement excité de retourner à America Eats et j'espère y arriver pour quelques repas de plus avant janvier. Le restaurant nous a vraiment rendus fiers d'être américains! :)


Le chef José Andrés à propos de Closing America Eats Tavern - Recettes

Samedi dernier, Chris, deux amis et moi avons eu l'occasion de découvrir America Eats Tavern, un nouveau restaurant éphémère du chef José Andrés. Je n'ai pas pu contenir mon excitation ! Nous nous sommes présentés pour le brunch juste à l'ouverture du restaurant et avons facilement obtenu une table. L'endroit était vraiment plein à craquer quand nous sommes partis, alors je suis content que nous soyons arrivés tôt!

Plafond de l'Amérique mange la taverne

America Eats remplace l'espace où se trouvait le Café Atlántico. Le célèbre et apparemment étonnant Minibar, qui se trouve généralement à l'étage, est actuellement en cours de rénovation. America Eats ferme en janvier et le Café Atlántico déménagera dans un autre endroit, alors je me demande ce qu'il adviendra de cet espace l'année prochaine ! Il se passe certainement beaucoup de choses.

Quoi qu'il en soit, America Eats Tavern explore une approche nouvelle et innovante des plats américains classiques de différentes périodes de l'histoire, dont beaucoup ont été perdus au fil du temps. Le restaurant va de pair avec l'exposition des Archives nationales, « Qu'est-ce que la cuisine, l'oncle Sam ? » Nous ne sommes pas allés à l'exposition cette fois-ci, mais nous prévoyons d'y aller bientôt avec un groupe plus important et de revenir à le restaurant autour de ça aussi. Comme nous étions quatre et que nous sommes tous aventureux en essayant de nouveaux aliments, j'ai de nombreuses photos à partager ! Voici le délicieux beurre de mûre fourni avec la corbeille à pain que nous avons commandée.

Nous avons essayé deux cocktails à quatre. Je ne me souviens pas du nom de celui de gauche, mais comme vous pouvez le voir, c'était une boisson pétillante et plus légère. Le cocktail de droite est le Ramos Gin Fizz, à base de gin, de blancs d'œufs, d'agrumes, de crème et d'eau de fleur d'oranger ! Vous pourrez déguster chacun de ces ingrédients en parfaite harmonie. Le pétillement sur le dessus était très solide et bougeait à peine car la boisson disparaissait rapidement. Le Ramos Gin Fizz a été développé par Henry C. Ramos à la Nouvelle-Orléans en 1888. Incroyable !

Deux cocktails brunch (Ramos Gin Fizz, à droite)

Voici toutes nos entrées…

Rouleau de homard du Maine, John D. Rockefeller, Mount Desert Island, Maine, 1910

Crevettes 'n' Anson Mills Grits avec un œuf au plat, Jamestown, 1607

Waffles with Blackberry Butter & Vermont Maple Syrup, James Hemings, Monticello, 1796

Hangtown Fry, Hangtown, California, 1849

I tried a little bit of Chris’ lobster roll, and it was pretty good. He said it wasn’t his favorite roll he’s ever had, but he liked how the mayo and lobster were separated in the sandwich. The other boys enjoyed their dishes a lot, though comments of the portions being a little small were made. I absolutely LOVED The Hangfry! C'était packed with flavor, and I felt the joy that the gold miners must have felt when they struck it rich in California and then bought this particular dish to celebrate. It was the perfect amount of oyster taste, and everything I could want in a glamorous brunch entrée.

We then ordered two desserts and two teas. I tried a little of everything, and the desserts were incredible! The Key Lime Pie was apparently made from fresh key limes… something most restaurants don’t use, for some reason. The Vermont Sugar On Snow really showed off the amazing Vermont syrup, and the flowers added a unique twist to the dessert. Chris and I enjoyed our teas, though they tasted pretty standard to us.

Balsamic Hyperion Tea (the tea people drank after the Boston Tea Party)

What a fun and different brunch experience! Reading the menu in and of itself was a learning experience… there are little blurbs about the history behind each item. Now I want to spend some time reading the menu online before I go back! I am so excited to return to America Eats, and hope to get there for a few more meals before January. The restaurant definitely made us proud to be Americans! :)


Chef José Andrés on Closing America Eats Tavern - Recipes

Last Saturday, Chris, two friends, and I had the opportunity to check out America Eats Tavern, a new pop-up restaurant by Chef José Andrés. I could not contain my excitement! We showed up for brunch right when the restaurant opened up, and easily got a table. The place was definitely pretty packed when we left, so I’m glad we got there early!

Ceiling of America Eats Tavern

America Eats is replacing the space where Café Atlántico used to be. The famous and apparently amazing Minibar, which is usually upstairs, is currently undergoing renovation. America Eats closes in January, and Café Atlántico actually will move to a different location… so I wonder what will happen with the space next year! There is definitely a lot happening.

Anyway, America Eats Tavern is exploring a new and innovative approach to classic American dishes from different time periods throughout history… many of which have been lost over time. The restaurant goes along with the National Archives exhibit, “What’s Cooking, Uncle Sam?” We didn’t go to the exhibit this time around, but we’re planning to go soon with a bigger group and return to the restaurant around that as well. Since there were four of us, and we are all adventurous in trying new foods, I have many photos to share! Here is the delicious Blackberry Butter that came with the bread basket we ordered.

We tried two cocktails among the four of us. I don’t remember the name of the one on the left, but as you can see, it was a sparkling and lighter drink. The cocktail on the right is the Ramos Gin Fizz, made with gin, egg whites, citrus, cream, and orange flower water! You could taste every single one of those ingredients in perfect harmony. The fizz on the top was very solid, and barely moved as the drink quickly disappeared. The Ramos Gin Fizz was developed by Henry C. Ramos in New Orleans in 1888. Amazing!

Two Brunch Cocktails (Ramos Gin Fizz, on right)

Here are all of our entrées…

Maine Lobster Roll, John D. Rockefeller, Mount Desert Island, Maine, 1910

Shrimp 'n' Anson Mills Grits with a Fried Egg, Jamestown, 1607

Waffles with Blackberry Butter & Vermont Maple Syrup, James Hemings, Monticello, 1796

Hangtown Fry, Hangtown, California, 1849

I tried a little bit of Chris’ lobster roll, and it was pretty good. He said it wasn’t his favorite roll he’s ever had, but he liked how the mayo and lobster were separated in the sandwich. The other boys enjoyed their dishes a lot, though comments of the portions being a little small were made. I absolutely LOVED The Hangfry! C'était packed with flavor, and I felt the joy that the gold miners must have felt when they struck it rich in California and then bought this particular dish to celebrate. It was the perfect amount of oyster taste, and everything I could want in a glamorous brunch entrée.

We then ordered two desserts and two teas. I tried a little of everything, and the desserts were incredible! The Key Lime Pie was apparently made from fresh key limes… something most restaurants don’t use, for some reason. The Vermont Sugar On Snow really showed off the amazing Vermont syrup, and the flowers added a unique twist to the dessert. Chris and I enjoyed our teas, though they tasted pretty standard to us.

Balsamic Hyperion Tea (the tea people drank after the Boston Tea Party)

What a fun and different brunch experience! Reading the menu in and of itself was a learning experience… there are little blurbs about the history behind each item. Now I want to spend some time reading the menu online before I go back! I am so excited to return to America Eats, and hope to get there for a few more meals before January. The restaurant definitely made us proud to be Americans! :)


Chef José Andrés on Closing America Eats Tavern - Recipes

Last Saturday, Chris, two friends, and I had the opportunity to check out America Eats Tavern, a new pop-up restaurant by Chef José Andrés. I could not contain my excitement! We showed up for brunch right when the restaurant opened up, and easily got a table. The place was definitely pretty packed when we left, so I’m glad we got there early!

Ceiling of America Eats Tavern

America Eats is replacing the space where Café Atlántico used to be. The famous and apparently amazing Minibar, which is usually upstairs, is currently undergoing renovation. America Eats closes in January, and Café Atlántico actually will move to a different location… so I wonder what will happen with the space next year! There is definitely a lot happening.

Anyway, America Eats Tavern is exploring a new and innovative approach to classic American dishes from different time periods throughout history… many of which have been lost over time. The restaurant goes along with the National Archives exhibit, “What’s Cooking, Uncle Sam?” We didn’t go to the exhibit this time around, but we’re planning to go soon with a bigger group and return to the restaurant around that as well. Since there were four of us, and we are all adventurous in trying new foods, I have many photos to share! Here is the delicious Blackberry Butter that came with the bread basket we ordered.

We tried two cocktails among the four of us. I don’t remember the name of the one on the left, but as you can see, it was a sparkling and lighter drink. The cocktail on the right is the Ramos Gin Fizz, made with gin, egg whites, citrus, cream, and orange flower water! You could taste every single one of those ingredients in perfect harmony. The fizz on the top was very solid, and barely moved as the drink quickly disappeared. The Ramos Gin Fizz was developed by Henry C. Ramos in New Orleans in 1888. Amazing!

Two Brunch Cocktails (Ramos Gin Fizz, on right)

Here are all of our entrées…

Maine Lobster Roll, John D. Rockefeller, Mount Desert Island, Maine, 1910

Shrimp 'n' Anson Mills Grits with a Fried Egg, Jamestown, 1607

Waffles with Blackberry Butter & Vermont Maple Syrup, James Hemings, Monticello, 1796

Hangtown Fry, Hangtown, California, 1849

I tried a little bit of Chris’ lobster roll, and it was pretty good. He said it wasn’t his favorite roll he’s ever had, but he liked how the mayo and lobster were separated in the sandwich. The other boys enjoyed their dishes a lot, though comments of the portions being a little small were made. I absolutely LOVED The Hangfry! C'était packed with flavor, and I felt the joy that the gold miners must have felt when they struck it rich in California and then bought this particular dish to celebrate. It was the perfect amount of oyster taste, and everything I could want in a glamorous brunch entrée.

We then ordered two desserts and two teas. I tried a little of everything, and the desserts were incredible! The Key Lime Pie was apparently made from fresh key limes… something most restaurants don’t use, for some reason. The Vermont Sugar On Snow really showed off the amazing Vermont syrup, and the flowers added a unique twist to the dessert. Chris and I enjoyed our teas, though they tasted pretty standard to us.

Balsamic Hyperion Tea (the tea people drank after the Boston Tea Party)

What a fun and different brunch experience! Reading the menu in and of itself was a learning experience… there are little blurbs about the history behind each item. Now I want to spend some time reading the menu online before I go back! I am so excited to return to America Eats, and hope to get there for a few more meals before January. The restaurant definitely made us proud to be Americans! :)


Chef José Andrés on Closing America Eats Tavern - Recipes

Last Saturday, Chris, two friends, and I had the opportunity to check out America Eats Tavern, a new pop-up restaurant by Chef José Andrés. I could not contain my excitement! We showed up for brunch right when the restaurant opened up, and easily got a table. The place was definitely pretty packed when we left, so I’m glad we got there early!

Ceiling of America Eats Tavern

America Eats is replacing the space where Café Atlántico used to be. The famous and apparently amazing Minibar, which is usually upstairs, is currently undergoing renovation. America Eats closes in January, and Café Atlántico actually will move to a different location… so I wonder what will happen with the space next year! There is definitely a lot happening.

Anyway, America Eats Tavern is exploring a new and innovative approach to classic American dishes from different time periods throughout history… many of which have been lost over time. The restaurant goes along with the National Archives exhibit, “What’s Cooking, Uncle Sam?” We didn’t go to the exhibit this time around, but we’re planning to go soon with a bigger group and return to the restaurant around that as well. Since there were four of us, and we are all adventurous in trying new foods, I have many photos to share! Here is the delicious Blackberry Butter that came with the bread basket we ordered.

We tried two cocktails among the four of us. I don’t remember the name of the one on the left, but as you can see, it was a sparkling and lighter drink. The cocktail on the right is the Ramos Gin Fizz, made with gin, egg whites, citrus, cream, and orange flower water! You could taste every single one of those ingredients in perfect harmony. The fizz on the top was very solid, and barely moved as the drink quickly disappeared. The Ramos Gin Fizz was developed by Henry C. Ramos in New Orleans in 1888. Amazing!

Two Brunch Cocktails (Ramos Gin Fizz, on right)

Here are all of our entrées…

Maine Lobster Roll, John D. Rockefeller, Mount Desert Island, Maine, 1910

Shrimp 'n' Anson Mills Grits with a Fried Egg, Jamestown, 1607

Waffles with Blackberry Butter & Vermont Maple Syrup, James Hemings, Monticello, 1796

Hangtown Fry, Hangtown, California, 1849

I tried a little bit of Chris’ lobster roll, and it was pretty good. He said it wasn’t his favorite roll he’s ever had, but he liked how the mayo and lobster were separated in the sandwich. The other boys enjoyed their dishes a lot, though comments of the portions being a little small were made. I absolutely LOVED The Hangfry! C'était packed with flavor, and I felt the joy that the gold miners must have felt when they struck it rich in California and then bought this particular dish to celebrate. It was the perfect amount of oyster taste, and everything I could want in a glamorous brunch entrée.

We then ordered two desserts and two teas. I tried a little of everything, and the desserts were incredible! The Key Lime Pie was apparently made from fresh key limes… something most restaurants don’t use, for some reason. The Vermont Sugar On Snow really showed off the amazing Vermont syrup, and the flowers added a unique twist to the dessert. Chris and I enjoyed our teas, though they tasted pretty standard to us.

Balsamic Hyperion Tea (the tea people drank after the Boston Tea Party)

What a fun and different brunch experience! Reading the menu in and of itself was a learning experience… there are little blurbs about the history behind each item. Now I want to spend some time reading the menu online before I go back! I am so excited to return to America Eats, and hope to get there for a few more meals before January. The restaurant definitely made us proud to be Americans! :)