Autre

Critique de la bière : Bell's Hopslam Ale


Une double IPA facile à boire

Un examen de la brasserie Bell's Hopsam Ale.

Chaque saison apporte une nouvelle offre pour les amateurs de bière artisanale à obséder, parfois plus d'un. Au début de chaque année, un favori incontestable est publié par Bell's Brewery of Michigan : la double IPA très appréciée, infusée de miel, appelée Hopslam Ale. J'étais heureux de mettre la main sur une bouteille de Hopslam à seulement cinq jours de la ligne d'embouteillage pour cette dégustation et cet examen.

Versé dans un verre tulipe, Hopslam apparaît d'une couleur dorée trouble. Les protéines non filtrées restent en suspension dans la bière et portent des éclats de saveur de houblon sans égal en termes de mordant et de fraîcheur. Bien que mordante, la bière est également bien équilibrée par sa douce saveur de miel, qui neutralise l'amertume sans devenir écoeurante.

Tous ces goûts se combinent pour une finale très sèche et rafraîchissante, et avec un taux d'alcoolémie de 10 pour cent, la facilité de consommation de Hopslam peut être assez dangereuse. Malgré l'uniformité et les qualités rafraîchissantes de la bière, c'est définitivement une bière pour les hopheads (cela peut être un peu trop pour les débutants ou les âmes sensibles).

Compte tenu du battage médiatique qui entoure désormais ce label, le fait qu'il ne déçoive pas est une très belle surprise. Bien au contraire. Hopslam porte une explosion de houblon forte, rafraîchissante et puissante équilibrée par une quantité parfaite de miel, ce qui en fait une bière qui devrait satisfaire le rêve de chaque hophead. Comme pour toutes les IPA, le Hopslam est meilleur frais. Lorsque vous le trouvez, buvez-le - ne vous asseyez pas sur celui-ci !

-Mike Lorenz, La nation de la boisson

Plus de The Drink Nation :

Bière de printemps : Pline le Jeune, Hopslam Ale & Nugget Nectar
Flying Dog et Evolution Brewery annoncent une sélection de bière naturelle
Critique de la bière : Bell's Hopslam Ale


Critique de la bière : Bell's Hopslam Ale

Chaque saison apporte une nouvelle offre pour les amateurs de bière artisanale à obséder, parfois plus d'un. Au début de chaque année, un favori incontestable est publié par Bell&rsquos Brewery of Michigan : la double IPA très appréciée, infusée de miel, appelée Hopslam Ale. J'étais heureux de mettre la main sur une bouteille de Hopslam à seulement cinq jours de la ligne d'embouteillage pour cette dégustation et cet examen.

Versé dans un verre tulipe, Hopslam apparaît d'une couleur dorée trouble. Les protéines non filtrées restent en suspension dans la bière =, et elles portent des éclats de saveur de houblon sans égal en termes de mordant et de fraîcheur. Bien que mordante, la bière est également bien équilibrée par sa douce saveur de miel, qui contrecarre l'amertume sans devenir écoeurante.

Tous ces goûts se combinent pour une finale très sèche et rafraîchissante, et avec un taux d'alcoolémie de 10%, la facilité de consommation de Hopslam peut être assez dangereuse. Malgré l'uniformité et les qualités rafraîchissantes de la bière, c'est définitivement une bière pour les hopheads (cela peut être un peu trop pour les débutants ou les âmes sensibles).

Compte tenu du battage médiatique qui entoure désormais ce label, le fait qu'il ne déçoive pas est une très belle surprise. Bien au contraire. Hopslam porte une explosion de houblon puissante, rafraîchissante et équilibrée par une quantité parfaite de miel, ce qui en fait une bière qui devrait satisfaire tous les rêves de hophead. Comme pour toutes les IPA, le Hopslam est meilleur frais. Lorsque vous le trouvez, buvez-le et ne vous asseyez pas sur celui-ci !


Hopslam Ale Brasserie Bell - Café excentrique et magasin général

Conseils de pro : expliquez pourquoi vous attribuez cette note. Votre avis doit discuter des attributs de la bière (aspect, odeur, goût, sensation) et de votre impression générale afin d'indiquer que vous avez légitimement essayé la bière. Les avis non constructifs peuvent être supprimés sans préavis et des mesures peuvent être prises sur votre compte.

Aidez-nous à être génial

4,35 /5 rDev -3,1%
regarder : 4 | odeur : 4 | goût : 4,5 | sensation : 4,5 | global : 4,5

Bien qu'il ait déjà été utilisé, un avis n'a pas encore été publié. Ainsi, cette fois, une bouteille brune de douze onces a été vidée dans un verre de pinte transparent. Cela a l'air bien, mais pas inspirant. La couleur est un cuivre-ambre clair et clair, sur le côté translucide. Il n'y a qu'une légère tête et pas de laçage en verre. L'arôme commence à améliorer les attentes, car il y a du malt, du houblon et même du miel à détecter. Le goût commence par un bon caractère de malt plein de terre. Cela ne devient jamais amer, mais jamais trop sucré. Le corps est presque parfait et l'équilibre du malt au houblon est inattaquable. Ce doit être tout un exploit, puisque le miel est dans le mélange. Un merveilleux échange de malt plus doux et de houblon doux qui offre une infusion de bon goût qui peut mieux dissimuler son ABV élevé que tout autre. Exceptionnel.

4,96 /5 rDev +10,5 %
regard : 4,75 | odeur : 5 | goût : 5 | sensation : 4,75 | total : 5

Rentrer à la maison après une dure journée de travail. Le soleil met en valeur sa vaste gamme de couleurs sur le paysage devant moi. En me dirigeant vers le perron de ma caravane, la principale préoccupation est de sortir de ces chaussures. Se laissant tomber pour ne pas étouffer mes pieds, ils décident de montrer quelques nouvelles ampoules. Il était temps pour de nouvelles bottes, je suppose.

Prenant un moment pour simplement me détendre et me calibrer, mon voisin s'approche de moi. « On dirait que tu pourrais utiliser une bière », me dit-il.

« Vous avez lu dans mes pensées », je réponds avec empressement. « Qu'est-ce que tu as à partager ? », dis-je.

« Ici, c'est Hopslam », répond-il gentiment.

« Hopslam, hein ? Jamais entendu parler. Laisse-moi regarder. Bell, hein ? Cela fait quelques mois que je n'ai pas bu une bonne bière artisanale et je me régale de leur Two-Hearted Ale".

"Eh bien, ça va vous faire oublier Two-Hearted et c'est une étiquette bizarre et louche", ajoute mon voisin avec un sourire chaleureux.

« C'est ça, hein ? Eh bien, laissez-moi prendre deux verres dans le placard et nous partagerons".

"Très bien, ça sonne bien", dit-il en accord.

En revenant dehors, je verse le sien à mon voisin puis le mien.

Dans chaque bulle, je me vois. Dans quelques bulles, je souris, heureuse comme un gamin à Noël. Dans certains, je chante des hymnes joyeux et bruyants. Et dans d'autres, je ne fais que danser, sans me soucier du monde.

« Ça va être une bonne bière », me dis-je.

Une fois que mon nez casse la plaine de la jante, je suis accueilli par les arômes les plus magnifiques. Pin frais de mes randonnées dans le nord-ouest de l'Amérique. Un léger parfum de miel tout droit venu de chez Winnie.

Je commence à m'énerver. Ma première gorgée transcende mon être imaginaire de moi-même dans un état altéré d'une autre dimension. Je suis dans une pièce. Pourtant, c'est une pièce qui dure éternellement, donc ce n'est pas du tout une pièce. Au-dessus de moi, hors de portée se trouve un coffre au trésor. Je n'arrive pas à l'atteindre.

Du vide, apparaissent de nombreuses entités de pommes de pin. Des fissures de leurs cônes, ils transpirent du miel. Ils s'assemblent sous la forme d'une échelle, formant une ascension parfaite pour atteindre le coffre au trésor. Au fur et à mesure que je grimpe, chacun semble me frotter le dos pour une éternité. Le sentiment n'est pas ressenti, car je ne suis pas de ce corps. Je monte, intrépide, souriant alors que j'atteigne le coffre au trésor. Au fur et à mesure que je m'approche, il s'ouvre automatiquement.

A l'intérieur se trouve une photo de moi bébé. Mon innocence. J'ai trouvé ce qui ne m'a jamais été pris. J'ai trouvé mon Soi.

3,53 /5 rDev -21,4%
regarder : 4 | odeur : 3,5 | goût : 3,5 | sensation : 3,5 | global : 3,5

Première distribution cette année à San Diego, Californie. Essaye la deuxième fois. Honnêtement, je ne comprends pas le battage médiatique sur cette bière. C'est au mieux médiocre. Aucun nez de houblon à proprement parler et une finale douce et écœurante. Il a une belle apparence. J'ai eu un Bear Republic Apex immédiatement après et il l'a époustouflé. Il y a tellement de bières plus facilement accessibles ici en Californie qui laissent cela dans la poussière.

4,62 /5 rDev +2,9%
regarder : 4,5 | odeur : 5 | goût : 4,5 | sensation : 4,5 | global : 4,5

A : Verse un rubis-or brillant avec une tête à 1 doigt dans un verre à vin surdimensionné. A un aspect net et propre. Des bulles de gazéification joyeuses qui courent sur les côtés du verre montrent que cette bière est vivante ! Très beau laçage type amibe.

S : Un bouquet de fleurs fraîches et de pamplemousse-agrumes remplit le nez. Il y a quelques notes d'ananas plus douces, avec une bonne dose de miel et juste une bouffée d'alcool. Je pouvais sentir cette bière toute la journée.

T : Merveilleux équilibre entre l'amertume du houblon et la douceur du malt/miel. Très impressionnant pour une bière aussi fortement houblonnée avec un abv élevé. Les saveurs d'agrumes sont tout simplement délicieuses et la finale est un bon miel de houblon sec.

M : Comme le dit l'étiquette, un contusion de la langue ! Mais dans un style " Je vais t'ecchymose la langue mais ensuite un baiser français pour que ça se sente mieux" d'une certaine manière. Le bel équilibre de houblon et de malt s'étend vraiment sur le palais pour une sensation rafraîchissante et complexe.

D : Pour une grosse bière houblonnée à 10 %, trop bonne ! Si délicieux et bien équilibré que je pourrais en savourer plusieurs si je n'avais pas de retenue.

3.5 /5 rDev -22%
regarder : 4 | odeur : 4 | goût : 3 | sensation : 4 | global : 3,5

Bien surfait et loin du battage médiatique. J'ai eu 2 de mes 6 packs et j'ai donné les 4 autres à des amis. A chacun le sien. Mais il y a de bien meilleures bières à un prix bien meilleur à mon humble avis.

4.1 /5 rDev -8.7%
regarder : 4 | odeur : 4 | goût : 4,25 | sensation : 4 | total : 4

Il vit de sa réputation

Toujours une bonne bière, mais elle a été transmise car la bière a évolué dans cet âge d'or. Cette bière est fine, déséquilibrée et peu savoureuse par rapport aux autres bières qui figurent actuellement dans le top 200. C'est bien mais elle s'appuie sur une réputation qui s'est construite au fil du temps.

4.5 /5 rDev +0.2%
regarder : 4,5 | odeur : 4,5 | goût : 4,5 | sensation : 4,5 | global : 4,5

Mise en bouteille 08/01/15 Versé dans un verre Sam Adams.

L- Ambre moyen, ressemble à du miel, bonne limpidité, tête blanche légèrement cassée à deux doigts dissipée rapidement en un anneau.

S- Gros arôme de houblon sur cette bière, dankness de houblon, mangue, ananas, peut-être un petit fruit à noyau, je crois que je reçois pas mal de Simcoe et de Citra ici, je sais que j'ai lu que c'est exclusivement du houblon sec avec Simcoe. Je jure que je peux sentir une légère présence de miel. L'abv n'est que légèrement présent.

T- L'humidité transparaît davantage dans la saveur, le pin que vous n'obtenez pas de l'arôme, puis certaines de ces notes de fruits apparaissent, se terminent par une légère morsure amère et une saveur de miel définitivement persistante peut être détectée. Un peu d'alcool passe, un peu plus que je ne le souhaiterais mais seulement un léger réchauffement sur la langue.

F- Légèrement sirupeux mais bon en bouche pour une si grosse bière.

O- Une bière incroyable qui mérite le battage médiatique et que chaque tête de houblon devrait essayer au moins une fois. Le miel y ajoute une dimension que les autres n'ont pas, pour moi je trouve que ça enlève un peu du houblon mais ça marche quand même, ce n'est peut-être pas la tasse de thé de tout le monde. Une autre chose que j'ai trouvée, c'est que cette bière est vraiment meilleure au cours des deux premières semaines suivant la mise en bouteille. Je trouve que l'alcool peut devenir plus présent vers un mois environ, c'est le même problème que j'ai avec Oracle également. Mais l'arôme de cette bière est là-haut avec tous les autres, très brillant et un claquement définitif sur votre visage.

4,49 /5 rDev 0%
regard : 4,75 | odeur : 4,5 | goût : 4,5 | sensation : 4,25 | global : 4,5

Coulé à partir d'un 12 oz. peut dans un verre tulipe.

Apparence : Absolument belle couleur dorée cristalline. Assez effervescent. environ 3/4 pouce de tête mousseuse blanche immédiatement après avoir versé.

Odeur : Arôme houblonné intense, presque floral. Arôme principalement de houblon, mais peut sentir la lourde épine dorsale de malt qui porte l'amertume houblonnée et les notes florales de pin.

Goût: Saveur de malt d'abord, puis j'obtiens cette belle saveur de houblon de pin qui domine le nez. Puis une légère amertume et un soupçon de saveur alcoolisée vers la toute fin.

Bouche : Assez léger pour une double IPA. Encore un peu de tourbillon dans le verre.

Dans l'ensemble : Une délicieuse double IPA. Excellent équilibre entre le malt, l'arôme de houblon et l'amertume.

4,88 /5 rDev +8,7%
regarder : 5 | odeur : 5 | goût : 4,75 | sensation : 4,75 | total : 5

Quel bel accueil dans la communauté Beer Advocate. Berg77 m'a généreusement donné 2 bouteilles de ceci à essayer avec une pléthore de conseils et d'informations Iowa Beer Distro. Je savais que Hopslam serait bon, mais je commençais à penser qu'il ne pouvait pas être à la hauteur du battage médiatique.

J'ai essayé un verre dans une cabane d'amis ce week-end et je peux dire que je ne changerais rien à cette bière. Il est magnifique dans un verre, je pourrais le sentir toute la journée et il a un équilibre parfait entre une amertume vive et houblonnée et une délicate douceur du "nectar des dieux". Je boirais certainement un autre verre de cet or liquide. en fait, je le ferai peut-être aujourd'hui. Merci encore Berg77 pour le cadeau !

4,2 /5 rDev -6,5%
regarder : 4 | odeur : 4 | goût : 4,5 | sensation : 4 | total : 4

Critique du magazine BeerAdvocate Vol. II Numéro VIII :

Donc, étant donné le nom, nous pouvons probablement supposer que cela va nous cogner le palais avec du houblon, puis nous tordre l'esprit avec cet ajout de miel intéressant. Nous sommes prêts pour ce geek de la bière, légende du hophead.

De couleur ambrée brillante, surmontée d'une crème vive, mousseuse et blanc cassé qui monte haut et s'installe sur une bonne tête épaisse de deux doigts - collant au verre et n'allant nulle part de si tôt. L'arôme ? Massivement aromatique avec du miel brut et un parfum floral qui enivre presque sur place. Un peu de caramel aussi. Le goût? Il se faufile sur vous. Il est léger au début, s'ouvre sur du miel sucré, des bonbons au caramel, de l'alcool, puis viennent le houblon. Il commence par un peu d'huile de chanvre, un peu de pamplemousse rubis, de poivre blanc, puis s'intensifie en enrobant le palais d'une consistance onctueuse. Moelleux. Esters fruités au milieu. L'alcool nous dit bonjour et nous rappelle que l'on se fait claquer, car il réintroduit le houblon, qui a fait camp sur nos palais à ce stade. Ils traînent bien dans la s'attarder. Finale avec une herbe séchée, une finition houblonnée, un léger savonneux et des vapeurs d'alcool sur l'haleine.

Nous avons été HopSlammed. Il n'y pas de retour en arriere. Les frères Alström en veulent plus. Veuillez envoyer les cas complets à l'adresse indiquée sur notre site Web. À votre santé!

3,52 /5 rDev -21,6%
look : 3,75 | odeur : 3,5 | goût : 3,25 | sensation : 4 | total : 3,75

Versé de la canette dans un snifter de 13 oz, belle couleur ambre clair. Le nez est décemment houblonné et piné, juste un léger soupçon de douceur tropicale. Le goût est vraiment moyen, comme une IPA mi-douce mi-amère, je suis très reconnaissant que ce soit une limite de deux boîtes dans mon magasin de bouteilles local. Cette bière ne vaut pas la peine d'être répétée, surtout avec la gamme étonnante de meilleures options disponibles. La définition d'une bière hype !

5 /5 rDev +11,4%
regarder : 5 | odeur : 5 | goût : 5 | sensation : 5 | total : 5

Cela a été plus houleux dans le passé, mais je vais le laisser glisser cette année. C'est la seule IPA qui me convient vraiment, à part Palate Wrecker. Si je pouvais emporter cette bière au lit, je divorcerais de ma douce femme MPDG et vivrais heureux pour toujours, même si cela signifie que je n'aurai plus de chaussettes orange tricotées à la main. Toutes les blagues mises à part, (sont-ce des blagues, vraiment ?)
Le feu est chaud, la glace est froide, Hopslam est IT.

4.13 /5 rDev -8%
regarder : 4,25 | odeur : 3,75 | goût : 4,25 | sensation : 4,25 | total : 4,25

Date : Mise en conserve le 15/01/19, revisitée le 21/01/19.

Aspect : Déverse une belle couleur orange cuivré sombre et presque brumeuse avec deux doigts dignes d'une tête blanc cassé. Assez standard mais ça a l'air sympa.

Arôme : Bien que je ne sois pas fan de Haze Craze, j'admettrai qu'ils sont dans l'ensemble beaucoup plus aéromatiques. Pour ne pas dire que cela ne sent pas bon, il le fait mais il ne semble jamais exploser avec le bouquet d'arômes auquel je suis maintenant habitué. Quoi qu'il en soit, je reçois beaucoup de miel sucré à l'avant qui a un aspect presque brûlé ou peut-être caramélisé est un mot plus précis. Il y a aussi le pin standard, le zeste de pamplemousse amer et une quantité décente d'arôme de feuille de thé et d'oignon vert. Pour son nom, Hopslam manque de certains des éléments profonds, amers et résineux d'autres IPA doubles et triples, du moins au niveau de l'arôme.

Goût: Le goût est meilleur que le nez car il y a une ruée initiale de houblon assorti qui dépasse le palais avant de retomber pour permettre au miel de se manifester. La douceur du miel augmente assez rapidement et tout comme la question « est-ce que ça devient trop sucré ? » se glisse dans ma tête, le houblon revient avec cette profonde morsure de houblon épineux et résineuse et l'amertume qui manquait au nez. Alors que l'amertume n'est pas vraiment hors de la norme pour une IPA aussi grosse, la morsure de houblon frais persiste un bon moment et a une petite brûlure épicée. Il y a aussi un goût floral notable ici, c'est peut-être une variété de houblon ou peut-être qu'ils ont utilisé du miel de fleurs sauvages. J'obtiens aussi quelques notes d'herbes profondes, mais rien de vraiment définissable. La sensation en bouche est de style DIPA standard moyennement pleine et assez agréable. Il a une épine dorsale de malt en gros morceaux standard qui se rapproche un peu trop du caractère semblable au sirop de Dogfish Head 90 Minute. La ruée vers Hopslam semble s'être atténuée au cours des dernières années et je peux comprendre pourquoi dans une certaine mesure. La première fois que je l'ai eu, j'ai pensé que c'était génial, bien sûr c'était il y a trois cents bières. C'est toujours une offre bien faite et agréable, mais pour le prix et le délai de disponibilité limité, elle ne peut tout simplement pas rivaliser avec la plupart des bières produites par de nombreuses brasseries locales plus petites et plus aventureuses. J'ai l'impression que Bells est devenu complaisant à cheval sur Hopslam et plusieurs autres versions limitées, tout semble maintenant malheureusement démodé à propos de celui-ci. Hopslam a même quelques problèmes par rapport aux offres, honnêtement un peu meilleures et moins chères toute l'année, comme Stone Ruination.

2,61 /5 rDev -41,9%
regarder : 4 | odeur : 3 | goût : 2 | sensation : 3 | total : 2,75

Tout d'abord, c'est peut-être la bière la plus surestimée du marché. J'aimais ça, mais quelque chose s'est passé quand Bells a décidé de le mettre en boîte plutôt que de le mettre en bouteille. Le rendu actuel a la tête légère mais laisse un joli laçage. La couleur dorée est légèrement trouble mais assez propre.

Je ne peux pas du tout sentir les notes de cette boîte. Rien.

Le goût est majoritairement alcoolisé. Pas beaucoup de douceur et pas vraiment buvable. Assez décevant. J'en ai maintenant bu 4 sur six et je suis presque sûr que Bells a en quelque sorte foiré une bière auparavant excellente.

4.5 /5 rDev +0.2%
regarder : 4,5 | odeur : 4,5 | goût : 4,5 | sensation : 4,5 | global : 4,5

Canette fraîche 2016 (dans la semaine suivant l'expédition) versée dans un verre à pinte.

Je vais juste garder ça court et doux. Tout dans cette bière est super. De sa lueur jaune-orange brumeuse et sa tête crémeuse à sa saveur de houblon miellé, rien n'est trop puissant et les saveurs se marient parfaitement. Sa douceur du miel équilibre parfaitement le houblon qui vous frappe au visage. Je ne suis pas un grand fan de houblon pour le houblon, mais cette bière chante en harmonie avec toutes les autres saveurs.

Le seul inconvénient est qu'il est de saison et doit être consommé frais. A part ça, achetez-le si vous le pouvez et savourez-le.

3,29 /5 rDev -26,7%
regarder : 4,25 | odeur : 4 | goût : 3 | sensation : 2,75 | total : 3

Acheté un paquet de 6 canettes chez Consumer's Beverages à Kenmore NY, février 2016. Versé dans une tulipe Duvel à la température du réfrigérateur.


Revue non officielle de la bière | Bell's Hopslam Ale | Putain de merde !

Il y a quelques jours, j'envoyais un fax dans les bureaux de la brasserie lorsque mon collègue Jeremy s'est approché de moi et m'a tendu une bouteille de Hopslam Ale de Bell’s Brewing of Comstock, MI. Bell n'est pas distribué aussi loin à l'est, j'étais donc assez motivé pour l'essayer, surtout après en avoir tant entendu parler au cours de la dernière année.

“Un contusion de la langue mordant et amer d'une bière. Avec un nom comme Hopslam, à quoi vous attendiez-vous ?”– imprimé au dos de l'étiquette.

Apparence: Robe ambrée claire et brumeuse avec des reflets orangés profonds. Coulé avec une fine dentelle de mousse blanche sur le dessus. Forte carbonatation visible dans le verre.

Arôme: Nez prononcé de fruits noirs (cerises). Egalement un peu d'ananas, des fruits tropicaux vers la finale. Surcharge de houblon âcre et résineuse. Des arômes de malt biscuité subtils mais complexes complètent bien le houblon. Bonbons. Donne un léger avertissement aux 10% ABV dans le nez. Très frais par rapport à la date d'emballage indiquée du 29/12/11. Pas le plus jeune Hopslam, j'en suis sûr, mais il tient toujours bien.

Goût: Très doux. Délicieuse saveur de houblon…absolument délicieuse. Le houblon enrobe toute la bouche. Un niveau de carbonatation parfait aide à promouvoir l'équilibre entre le malt et le houblon. Obtenez certainement cette saveur de cerise noire à l'avant, mais elle cède ensuite la place aux saveurs de houblon plus tropicales au travail. Cette bière est brassée avec du miel et vous pouvez certainement en goûter la subtilité.

image reproduite avec l'aimable autorisation de Bell's Brewing Inc.

Réflexions générales ? : Wow. Cette bière a été classée dans le Top 10 des bières artisanales de RateBeer pour 2011 et mérite vraiment d'être là. Juste la combinaison parfaite de la complexité du malt et de l'avance du houblon qui cache si bien l'alcool fort. C'est définitivement amer, mais pas aussi amer que je le pensais. La saveur de houblon persiste vraiment dans l'arrière-goût, tout comme après avoir mangé un tas de Starbursts. Très bien. Vraiment crémeux. Une excellente version d'une IPA impériale. Chapeau au personnel brassicole de Bell’s…Quiconque est un fan de grandes et lisses IPA impériales doit rechercher celui-ci. J'adore l'étiquette aussi.


Critique : Bell’s Hopslam Ale

Chaque année, Bell's Brewery publie sa version d'une double IPA, et heureusement pour tout le monde, la brasserie basée au Michigan fait un effort agressif pour faire connaître ses bières au plus grand nombre. Même certaines des bières limitées de Bell’s ne sont pas très difficiles à trouver.

Le Hopslam de cette année libère de beaux arômes de pin, d'agrumes, de miel et enfin de houblon. La première chose que vous remarquerez à propos de Hopslam est son nez avec six variétés de houblon différentes utilisées, elles ajoutent un arôme étonnamment terreux au profil de saveur global. Le nez du lot de cette année commence par le bel arôme d'aiguilles de pin, vient ensuite le merveilleux accompagnement de pamplemousse et d'agrumes, et enfin vous obtenez le houblon et le miel.

La coulée est d'une belle couleur or à orange / ambre et la saveur est là, tout de suite, très amère et houblonnée pour commencer. Une bière très chargée en avant, vous obtenez une tonne de notes de pamplemousse/agrumes pour commencer puis beaucoup de houblon. Comme son nom l'indique, ce n'est pas pour ceux qui n'apprécient pas un slam titulaire de houblon et de tons floraux.

Même avec son abv de 10%, il descend exceptionnellement en douceur, avec une belle finition propre. Pendant la fermentation, du miel est ajouté au lot. Ce merveilleux ajout augmente l'alcool, tout en créant un suivi agréable et doux.


Les faits

  • Bière – Hopslam
  • Brasserie – Cloche’s
  • Emplacement de la brasserie – Comstock, Michigan
  • Disponibilité – Hiver
  • Style – IPA impériale
  • ABV – 10%
  • IBU – 70
  • Type de portion – Bouteille dans le snifter
  • Apparence – Ambre avec un léger trouble.Bonne tête blanche avec un anneau durable et un excellent laçage.
  • Arôme – Arôme puissant de houblon d'agrumes avec une certaine douceur de malt. Un léger arôme de pin en finale.
  • Goût – Le goût houblonné aux agrumes domine. Le milieu est plein de douceur maltée, la finale remontant au houblon de pin.
  • Bouche – Bouche moyenne. Bonne carbonatation et joliment corsé.

Pourquoi ai-je choisi cette bière ?

Encore une fois, pas une bière que j'ai choisie. Ce brewski m'a été offert par mon copain très classe, M. Dan Jolly. Il n'a peut-être pas l'air de grand-chose, mais ce bon monsieur connaît ses bières. J'attendais cette boîte avec impatience quand il m'a dit qu'il avait mis la main dessus.

Bell's est une brasserie très réputée et a chatouillé mes papilles à maintes reprises. Ce sera la bière n ° 1666 que j'ai déjà essayée, alors n'espérons pas que quelque chose de satanique se produise.

Comment était-ce?

Lorsque vous apercevez pour la première fois l'art de la boîte, il y a un énorme saut qui écrase la vie même d'un homme innocent, pour autant que nous sachions. Ce pauvre gars n'avait pas la moindre idée de ce dans quoi il s'embarquait.

La tête sur cette bière est super unique. Bien sûr, il y a l'arôme stéréotypé du double IPA, entouré par le parfum d'alcool, mais celui-ci est différent. Vous obtenez le miel dans le parfum. Je ne comprends généralement pas cela à cause de l'odeur de ce type de bière. Lorsque vous prenez une gorgée, vous obtenez presque exactement ce que vous sentez. Une DIPA sucrée. Bizarre, non ? Pas bizarre parce que ça a le goût de ce qui est annoncé à votre nez, mais bizarre parce que ce n'est pas vraiment incroyable.

C'est un breuvage solide, ne vous méprenez pas, je m'attendais à mieux. Il n'y a pas de morsure « dure » que vous obtenez des autres DIPA. Quand j'atteins une double IPA, je veux cette morsure de houblon. C'est une bière agréable avec du miel. Sans le miel, je pense que ce serait "juste une autre DIPA".

La durée de conservation de cette bière est «mieux appréciée aussi fraîche que possible». J'ai peut-être attendu trop longtemps (3 semaines) ? Néanmoins, je l'ai apprécié et lui ai donné un 3/5 sur ma double échelle IPA.


Revue de la bière : Brasserie Hopslam Ale Bell, Comstock, Michigan

Remarques: Il a noté qu'il contient du miel et qu'il verse cette couleur avec une brume très légère.

Les pensées: Alors, parlons 17,99 $ (19,34 $ avec taxes, ou 3,22 $ par 12 onces). Hopslam vaut-il une rançon royale, ou est-il simplement surestimé et hors de prix ?

Si vous regardez la vidéo sur le site Web de la brasserie mettant en vedette John Mallett, directeur des opérations de Bell&rsquos enthousiaste, vous en ressortirez convaincu que cela en vaut vraiment la peine ! Peut-être. D'autres pourraient hésiter à payer de l'argent pour du vin pour de la bière simplement par principe général, car il existe de nombreuses grandes IPA doubles à un prix plus raisonnable.

Mais je dis « Pourquoi pas ? » pour une gâterie une fois par an de la célèbre brasserie de la région de Kalamazoo qui produit des incontournables tels que les bières Two Hearted et Oberon, entre autres.

Bien qu'il ait six sortes de houblon, avec une infusion de Simcoe de houblon sec, Hopslam n'est pas un festival d'amertume. Grâce au miel et aux malts ajoutés, il y a une légère douceur qui lui donne une buvabilité bien équilibrée et facile (bien qu'il ait le double poids de l'IPA, il n'est pas trop épais et lourd).

Avec l'ABV robuste, il est intelligent de limiter la consommation en une seule séance, mais Bell vante la fraîcheur Hopslam et dit qu'il vaut mieux le déguster tout de suite et ne pas l'ouvrir plus tard.

Autour de ma maison, la bière a tendance à ne pas durer de toute façon, donc je n'aurai aucun problème avec ça. Je viens de gagner et de vérifier mon compte bancaire après ce voyage à l'emporter.


Avis sur la brasserie Hopslam de Bell’s

Il fut un temps où la seule façon d'obtenir Hopslam était de savoir quand il était livré à votre magasin de bouteilles local afin que vous puissiez être là quand ils ouvraient. Ou assistez à une dégustation spéciale de la bière.

Alors que la demande a légèrement diminué, l'engouement pour cette sortie annuelle reste toujours très fort.

Certains peuvent prétendre que le battage médiatique n'est qu'un produit du court laps de temps pendant lequel cette bière est disponible. Cependant, Hopslam a maintenu sa popularité pendant des années, ce qui prouve que les amateurs de bière artisanale aiment plus que le battage médiatique.

Heureusement, il est beaucoup plus facile à obtenir et ne fait plus partie des licornes de la bière artisanale. En fait, il semble qu'il dure sur les étagères pendant plusieurs semaines après sa sortie ces dernières années. À mon avis, c'est l'équilibre parfait entre l'offre et la demande d'une sortie annuelle.

Hopslam a un ABV de 10 % et des IBU de 22.

Voici comment Bell’s Brewery décrit Hopslam :

En commençant par six cépages de houblon différents ajoutés à la bouilloire et à l'ampli de brassage, culminant avec un ajout massif de houblon sec de houblon Simcoe, la Bell’s Hopslam Ale possède le programme de sauts le plus complexe du répertoire de Bell’s.

Sélectionnées spécifiquement en raison de leurs qualités aromatiques, ces variétés du nord-ouest du Pacifique contribuent à un mélange piquant de pamplemousse, de fruits à noyau et de notes florales. Une généreuse facture de malt et une bonne cuillerée de miel fournissent juste assez de corps pour garder l'équilibre sous contrôle, résultant en une interprétation remarquablement buvable du style Double India Pale Ale.


Brasserie Bell's, Inc. Ale à deux coeurs

Arôme: « Écorce d'orange, clou de girofle, agrumes et gâteau aux fruits avec une légère herbe terreuse et une douceur semblable à celle d'un biscuit au malt. Du pamplemousse, de la mangue et de l'ananas. Un peu de citron et un peu d'orange sont présents au nez avec une légère note herbacée.

Saveur: « Caractère épicé de seigle avec des saveurs d'orange, de mangue et de pêche entraînées par le houblon. Structure de malt solide avec un corps substantiel et une douceur résiduelle pour contrôler l'amertume. Excellente sensation en bouche crémeuse. Grande douceur à l'avant avec une note presque faible de caramel. À la deuxième gorgée, la douceur s'est estompée et le malt s'est parfaitement équilibré avec le houblon fruité et une légère amertume.

Globalement: « Une IPA bien intégrée, la bière délivre une impression unificatrice de fruits et de malt. Saveurs de houblon riches et juteuses de pamplemousse, d'ananas et de notes de citron avec une amertume qui complète le goût. Tout est bien équilibré.