Autre

Recette Vieux Carré


Le cocktail homonyme du quartier français n'a pas beaucoup changé depuis sa création dans les années 1930, mais il offre une excellente opportunité d'expérimentation. De plus, un vermouth épicé comme le Vya donne un peu plus de peps à un cocktail déjà piquant.

En savoir plus sur Cocktails classiques de la Nouvelle-Orléans pour le mardi gras.

Ingrédients

  • 1 once de whisky de seigle
  • 1 once de cognac
  • 1 once de vermouth doux
  • 1 cuillère à café de liqueur Bénédictine
  • 1 trait d'amer de Peychaud
  • 1 trait d'amer d'Angostura
  • Un zeste de citron pour la garniture

Vieux Carré

La Nouvelle-Orléans fait mieux et mieux que la plupart des villes américaines. De l'Hurricane au Sazerac, de Pat O'Brien à la Maison Napoléon, une grande partie de l'histoire du cocktail Big Easy insiste sur des coordonnées spécifiques de conception. Stanley Clisby Arthur, auteur de La célèbre Nouvelle-Orléans Boissons et comment les mélanger, a attribué la recette originale de cette boisson à l'Hôtel Monteleone, situé dans le Vieux Carré. Aujourd'hui, le cocktail reste un classique de la Nouvelle-Orléans et peut être dégusté à son poste d'origine au Monteleone's Carousel Bar, qui tourne lentement au fur et à mesure que la vie dans le quartier particulier de Royal Street passe.

Photo originale publiée dans Bitter par Brad Thomas Parsons, copyright © 2011. Photo par Ed Anderson © 2011. Publié par Ten Speed ​​Press, une division de Random House, Inc.


Qu'est-ce qu'un Vieux Carré ?

Le cocktail Vieux Carré date des années 30 : il a été créé à l'hôtel Monteleone de la Nouvelle-Orléans par un barman nommé Walter Bergeron. Il l'a nommé d'après le quartier français, appelé Vieux Carré. La boisson a été imprimée pour la première fois dans un livre de cocktails en 1937. C'est essentiellement un Manhattan chic : avec du whisky de seigle et du vermouth comme la boisson standard, mais en ajoutant pas mal d'extras.

Comment prononcer Vieux Carré ? Soins VOO-A. Cette boisson est en fait un cocktail classique sur la liste des cocktails officiels IBA de l'International Bartender Association, ce qui signifie qu'il existe une définition "officielle". Les ingrédients d'un Vieux Carré sont :

  • Whisky de seigle
  • Cognac
  • Vermouth rouge doux
  • bénédictin
  • Amer Peychaud
  • Amers d'Angostura

Un autre cocktail classique de la Nouvelle-Orléans ? Essayez Milk Punch.


Recette : Vieux Carré

Le Vieux Carré est un véritable classique dans le monde des cocktails. Il aurait été développé au légendaire Carousel Bar de la Nouvelle-Orléans dans les années 1930, dans la foulée du boom des boissons qui a contribué à définir les « années folles ». C'est essentiellement un riff complexe sur un Manhattan avec des ingrédients qui parlent du monde vibrant et multiculturel des cocktails de la Nouvelle-Orléans à l'époque de la Prohibition. Le nom, prononcé voh soins-eh, signifie « vieille place » et fait référence au lieu de consommation peut-être le plus tristement célèbre de la Terre, le quartier français.

C'est un cocktail audacieux avec de grandes saveurs - deux sortes d'amers, plus le cognac, et whisky - il est donc destiné à être siroté lentement. En tant que tel, certains barmans recommandent de construire celui-ci dans un verre à whisky, comme vous le feriez avec un verre à l'ancienne, pour éviter la légère dilution qui accompagne d'abord l'agitation sur de la glace dans un verre à mélange. J'aime mes cocktails froids, cependant, et à moins de refroidir tous les ingrédients avec le verre, je préfère simplement augmenter la quantité de seigle dans cette recette pour compenser l'eau qui finira par entrer dans la boisson en remuant d'abord sur de la glace. En parlant de ça, excuses à tous les puristes de cocktails pour la glace poubelle sur cette photo. Parfois, nous devons nous débrouiller avec ce que nous avons…

Vieux Carré
1 once whisky de seigle (de préférence 100 preuves ou mieux)
.75 onces. Cognac
.75 onces. vermouth doux
.5 onces. Liqueur bénédictine
2 traits d'amer Peychaud’s
2 traits d'amers Angostura

Mélanger tous les ingrédients dans un verre à mélange avec de la glace et bien mélanger. Filtrer dans un verre Old Fashioned. Garnir d'une bonne cerise cocktail.


Recette Cocktail Vieux Carré

Faites un tour au Carousel Bar pour savourer ce cocktail classique de la Nouvelle-Orléans nommé d'après le quartier français.

Faites un tour au Carousel Bar tout en sirotant l'un des célèbres cocktails de la Nouvelle-Orléans.

Immortalisé dans les écrits d'Ernest Hemingway, le célèbre Carousel Bar & Lounge niché à l'intérieur de l'historique Hotel Monteleone à la Nouvelle-Orléans occupe une place particulière dans la riche histoire de la ville. Et pas seulement parce que c'est le seul bar tournant de la ville, invitant les clients à faire un tour lent dans la pièce tout en sirotant leur boisson préférée.

Il se trouve également que c'est le berceau de l'un des cocktails les plus classiques de la Louisiane, le Vieux Carré audacieux et richement épicé.

Cette libation révélatrice a été inventée à la Nouvelle-Orléans en 1937 par le barman en chef de l'hôtel Monteleone, Walter Bergeron, qui a créé le cocktail en hommage aux groupes ethniques qui composaient le quartier français à l'époque. Il y a le vermouth doux pour les Italiens, le Cognac et la Bénédictine pour les Français, le whisky de seigle pour les Américains et les amers pour les Insulaires des Caraïbes.

Prononcé de diverses manières par beaucoup, mais généralement « voh-care-eh » par les habitants de la Nouvelle-Orléans, le nom de la boisson se traduit par « vieille place » d'après le célèbre quartier français de la ville où se trouve le bar. Peu importe comment vous le dites, la plupart s'accordent à dire que cette combinaison unique d'ingrédients a du punch. Les habitants aiment dire que c'est cette boisson, et non le bar qui tourne, qui peut vous donner le vertige.

En fait, les amateurs de cocktails appellent celui-ci un « slow sipper » pour une bonne raison. Généralement fabriqué à partir d'un whisky de seigle à 100 épreuves et d'un cognac à 80 épreuves, la boisson obtenue contient près de 30 % d'alcool au moment où elle est mélangée, ce qui en fait l'une des boissons les plus fortes du bar. "Pour quelqu'un qui n'est jamais allé au Carousel, c'est une expérience spéciale", déclare le mixologue de longue date Marvin Allen, qui fait bouger les choses derrière le bar ici depuis près de deux décennies. « Alors que la plupart des manèges de carnaval ont une restriction de hauteur pour monter, la seule restriction du carrousel est une exigence d'âge. Vous devez avoir au moins 21 ans !

La barre populaire de 25 places tourne lentement sur 2 000 rouleaux en acier tirés par une chaîne alimentée par un simple moteur d'un quart de cheval-vapeur. Présentant toujours ses chaises de carrousel originales peintes à la main, le bar fait un tour complet toutes les 15 minutes - généralement rempli d'un casting de personnages colorés suintant l'histoire locale. William Faulkner, Tennessee Williams, Truman Capote, Eudora Welty et Winston Groom ne sont que quelques-unes des personnalités historiques qui ont pris un verre au Carousel au fil des ans, rejoints par Billy Joel, Rod Stewart, Paul Simon, Dennis Quaid, Nicholas Cage et Quentin Tarantino dans les temps plus modernes.

Aujourd'hui, les invités prennent toujours place dans ce bar tournant surplombant Royal Street pour savourer exactement le même cocktail préparé à partir de la même recette intemporelle.


Réinventer le Vieux Carré


Nommé d'après le célèbre quartier français de la ville, le vieux carré classique a été inventé par le barman Walter Bergeron à l'hôtel Monteleone à la Nouvelle-Orléans. La puissante combinaison de whisky de seigle, de cognac, de vermouth doux, de Bénédictine, de Peychaud&rsquos et d'amers d'Angostura a résisté à l'épreuve du temps, et au fil des ans, de nombreux barmans ont utilisé la recette originale comme source d'inspiration pour les variations modernes. &ldquoLe Vieux Carré est l'une de mes recettes préférées sur lesquelles riffer,&rdquo dit Ezra Star de Drink in Boston. &ldquoChaque fois que vous pouvez prendre deux spiritueux qui ne vont normalement pas ensemble et les mettre dans une recette d'une manière inattendue, c'est incroyable. Et la recette du Vieux Carré, avec la petite touche d'un petit quelque chose (Bénédictine) pour compléter l'apéritif, vous offre tellement de possibilités.&rdquo

L'un des moyens préférés de Star&rsquos pour peaufiner la boisson est de modifier les spiritueux de base. Le rhum de la Martinique, par exemple, "devient complètement différent lorsqu'il est mélangé avec le vermouth et la Bénédictine", dit-elle. De même, dans sa recette de Vieux Ananas, Star remplace le Cognac par du rhum ananas. &ldquoLe rhum à l'ananas est si bon dans les boissons brassées,&rdquo, dit-elle. &ldquoLe corps et le poids du distillat de la Barbade donnent cette saveur que vous ne vous attendez pas à trouver avec l'ananas, mais à cause de cela, vous pouvez l'utiliser presque comme un brandy.&rdquo

Chez Trifecta Tavern à Portland, Oregon, le whisky de seigle est lavé avec de la moelle osseuse fumée pour une saveur plus corsée. &ldquoLe cocktail se marie à merveille avec un steak ou un porc qui sort d'un gril à bois,&rdquo dit le barman Eddie Riddell. Au Saratoga, le cocktail passe du temps à vieillir en fûts de chêne américain pour permettre aux saveurs de s'adoucir et d'évoluer avec le temps. &ldquoLe Vieux Carré est un cocktail brillant mais nécessite un équilibre d'expert,», déclare le barman Brandon Clements. &ldquoIl y a des cocktails qui s'approchent comme la cuisine&mdasha un peu de ceci, un peu de cela&mdashmais un Vieux Carré demande une précision de pâtissier.&rdquo

La liqueur de banane et deux types de cardamome rehaussent le riff d'Anthony Auger&rsquos chez Benne on Eagle à Asheville, en Caroline du Nord. &ldquoJe voulais apporter une touche caribéenne au mélange,&rdquo, dit-il. Et dans le Carried Away de Matthew Grippo de Blackbird à San Francisco, un cognac infusé au pain de seigle est soutenu par du Bonal, du vermouth doux, de la Bédictine, des amers et un rinçage d'absinthe infusé de thé Pu-erh. &ldquoJe voulais me concentrer sur le Cognac pour ce riff, donc j'étais effronté quand j'ai eu l'idée d'utiliser du pain de seigle, car j'allais omettre le seigle sous forme d'alcool,&rdquo dit Grippo. &ldquoLe cognac infusé de seigle avait cette qualité terreuse sombre que je voulais compléter avec le thé.&rdquo

Certains barmans utilisent le Vieux Carré comme point de départ plus large, le fusionnant avec d'autres cocktails classiques pour créer de nouveaux hybrides, comme dans le Smoking Pistol de The Dawson à Chicago qui s'inspire à la fois du Rob Roy et du Vieux Carre, ou du Victory Lap de Watchman&rsquos à Atlanta. Croisement entre le Vieux Carré et un Remember the Maine, la boisson associe les notes fruitées d'un sirop de cerise et de Madère à un vermouth blanc infusé aux dattes, du whisky de seigle, du Cognac, de l'Angostura et des amers à l'orange. &ldquoJe pensais que l'aspect poivré et floral du seigle s'accorderait très bien avec les dattes qu'il était " jusqu'à ce que nous ajoutions une cuillère à café de sirop de cerise pour que tout soit réuni ", explique le barman Demario Wallace. &ldquoAprès que nous nous sommes retirés de la dégustation, j'ai souri et j'ai dit qu'il s'agissait essentiellement d'une combinaison de mes deux cocktails préférés !&rdquo

Avez-vous apprécié cet article? Obtenez plus du meilleur de la culture liquide lorsque vous vous inscrivez pour un abonnement imprimé ou numérique à Imbibe Magazine. Cliquez ici pour des économies spéciales!


Vieux Carré [Recette Cocktail]

Ce cocktail montre à quel point le seigle peut jouer avec les autres. Créé en 1938 au Carousel Bar de la Hôtel Monteleone à la Nouvelle-Orléans, le Cognac et le mélange de seigle est un joli clin d'œil au patrimoine de la ville en tant que port entre deux mondes, tandis que l'ajout de vermouth doux lui donne Manhattan familiarité. Mais sa marque de fabrique est un soupçon de Bénédictine, qui confère une complexité végétale tout en démontrant que le seigle ne se laissera pas intimider par des liqueurs complexes.


Recette de cocktail Diablo

Une danse avec ce doux diable plaira à coup sûr à tous les amateurs de tequila. Parfaitement mélangée à une liqueur de framboise noire, la tequila reposada distinctive ajoute une saveur qui ne peut être ignorée. Soyez assuré que même si cette boisson peut sembler intimidante, elle vous laissera un arrière-goût sucré.

Ingrédients

  • 1 ¼ oz. Tequila Reposodo
  • ½ once Liqueur de Framboise Noire
  • 3 onces Soda au pamplemousse (ou à parts égales de jus de pamplemousse et de club soda)

Recette

Incorporer tous les ingrédients dans un 12 oz. verre à cocktail. Servir sur glace.

Notre version d'un martini aux pommes acidulées, ce cocktail du Carousel Bar est un régal acidulé que vous ne voudrez pas manquer !


La recette du cocktail D’USSE Vieux Carré

Le Vieux Carré doit son nom au quartier français de la Nouvelle-Orléans. C'est un cocktail de cognac à base de spiritueux que nous avons préparé avec D’USSE. La Bénédictine, une liqueur que vous ne possédez probablement pas, est un ajout sophistiqué à votre bar à la maison. Ça sent comme un champ de fleurs. Produit pour la première fois par des moines bénédictins au XVIe siècle, il ajoutera une saveur douce et aromatique à vos cocktails et impressionnera même les amis les plus snob. Créés dans le Big Easy dans les années 1930, les Bitters de Peychaud sont plus légers, plus sucrés et ont un arôme plus floral que l'Angostura.

Ingrédients

Instructions

dans un verre à mélange, mesurer le whisky, le cognac et le vermouth. Ajouter la liqueur Bénédictine, les amers, et remuer avec une cuillère de bar jusqu'à refroidissement. Servir sur glace ou seul. garnir d'un zeste d'agrumes et d'une cerise. Nous adorons les cerises de la réserve de Woodford !

Saucey est la meilleure façon d'acheter de l'alcool. Avec plus de 10 000 produits, choisissez vos bouteilles préférées pour être livrées à votre porte en 30 minutes ou moins. Cliquez ici pour plus d'informations.


Ferme de Putney

Waouh, le temps passe vite. Entre un délicieux voyage dans l'Est et aller aux matchs des séries éliminatoires des Giants, cela fait un mois depuis notre dernier post (oui, on se relâche). Le baseball des géants semble nous faire cela chaque année paire. Et bien que nous soyons un peu fatigués de la nourriture et de la bière de base, nous sommes ravis des jeux eux-mêmes. Nos garçons étaient au match lorsque Travis Ishikawa a frappé un coup de circuit pour remporter le fanion. Un souvenir que nous pouvons tous partager pour le reste de notre vie. Tout simplement génial!

En attendant, nous sommes heureux que Mixology Monday nous ramène au blog. Ce mois-ci, nous sommes hébergés par Joel du blog Southern Ash. Nous sommes fans de Southern Ash, et le thème de “Balance” ne déçoit pas. Voici les détails:

La symétrie parfaite est votre thème ce mois-ci ! Une boisson «parfaite» divise la liqueur ou la liqueur de manière égale entre deux ingrédients liés. La boisson «parfaite» la plus courante est un Perfect Manhattan où le vermouth est divisé entre le sucré et le sec pour créer une expérience totalement différente. Un parfait Old Fashioned divise le bourbon et le seigle sont tous deux utilisés pour créer une expérience singulièrement distincte. Lorsqu'il est bien fait, le fractionnement de la liqueur laisse transparaître chacune des saveurs et des composants uniques de la liqueur. Parce qu'ils partagent un passé, ils ne se font pas la guerre mais à la place, vous obtenez à la fois la douceur moelleuse du bourbon avec l'épine dorsale épicée du seigle dans ce Old Fashioned… Pourquoi faire un choix quand vous pouvez tout avoir ?! Votre défi est de créer un nouveau cocktail ou d'explorer un cocktail existant qui divise la liqueur ou la liqueur uniformément d'une manière «parfaite»… Pouvez-vous vous défier avec du gin et de la vodka dans une boisson estivale légère et appropriée ? Peut-être que vous plongerez profondément dans la séparation de Sambuca et d'Ouzo dans un digestif à l'anis ? S'ennuyer avec la tequila, peut-être qu'une margarita parfaite avec l'épine dorsale du mezcal réveillera votre appréciation ? Campari trop affirmé pour vous ? Peut-être faire un Perfect Negroni avec Aperol allégeant le poids. Laissez libre cours à votre imagination !

Maintenant, normalement, nous ne sommes pas fans du terme "équilibre" lorsque nous parlons de cocktails (et de vin). Trop souvent, cela signifie simplement “ce que j'aime”. Mais dans ce cas, l'idée d'ingrédients et de ratios équilibrés est excellente. Il se trouve aussi qu'on avait déjà un cocktail très "équilibré" en préparation, le Vieux Carré, encore mieux, un Vieux Carré élevé en fût (c'est pour ça qu'on y travaillait déjà) .

Pour ceux d'entre vous qui ne connaissent pas le Vieux Carré, il s'agit essentiellement de la version Nouvelle-Orléans du Manhattan. Mais comme beaucoup de riffs sur le Manhattan, c'est force être meilleur que l'original. Le Vieux Carré comprend des parts égales de cognac (ou d'armagnac, si vous êtes bon marché comme nous), de whisky de seigle et de vermouth doux ainsi que des parts égales d'amers d'Angostura et de Peychaud, une touche bienvenue de bénédictine et un zeste de citron. Ce que vous obtenez est quelque chose qui a le goût d'un Manhattan mais avec beaucoup plus d'épices du seigle, du vermouth et des amers mais une saveur plus douce du brandy et de la bénédictine. Et lisse est le mot ici. Lorsque vous entendez la Nouvelle-Orléans appelée « The Big Easy » , nous pensons que cette description correspond encore plus au Vieux Carré » qu'au Sazerac.

Alors comment rendre le Vieux Carré encore meilleur ? Élevez-le pendant 4 à 6 semaines en fût de chêne. Or, on sait que l'élevage en barrique peut sembler soit affecté pour certains, soit passé pour d'autres (selon la proximité de Brooklyn, Portland ou San Francisco), mais l'élevage fait chanter le Vieux Carré. Ajoutez plus d'épices, de caramel et de notes boisées à un cocktail déjà excellent et vous obtenez quelque chose de vraiment spécial. Tout simplement, si vous souhaitez vieillir un cocktail en fût, il n'y a pas mieux que le Vieux Carré’ (et nous avons élevé en fût de nombreux cocktails classiques).

L'autre avantage du vieillissement en fût est que vous n'avez pas besoin d'utiliser de l'alcool très cher pour faire un bon cocktail. Nous avons fait un lot avec du cognac et du seigle haut de gamme, et c'était incroyable. Mais vous pouvez utiliser un bon cognac / armagnac / brandy et un seigle basique comme Rittenhouse et les résultats seront presque aussi bons, à moitié prix. Le temps dans le canon est un excellent égaliseur (ou devrions-nous dire “balancer”?). La seule constante que nous suggérons est d'utiliser le vermouth doux Dolin. Nous trouvons que Carpano Antica ou même M&R se démarquent un peu trop dans cette gorgée la plus onctueuse et la plus équilibrée.

Merci donc à Southern Ash d'avoir organisé ce mois-ci et à Fred Yarm de Cocktail Virgin Slut d'avoir fait durer la fête.

Le Vieux Carré’ : (1 portion)

Ingrédients:

  • 3/4 onces. Cognac (ou Armagnac)
  • 3/4 onces. whisky de seigle
  • 3/4 onces. vermouth doux (Dolin)
  • 1 cuillère à café de bénédictine
  • 2 traits d'amers Angostura
  • 2 traits d'amer Peychaud’s
  • Torsion de citron
  1. Ajouter tous les ingrédients liquides dans un verre à cocktail avec des glaçons. Remuer jusqu'à refroidissement et filtrer dans un verre à l'ancienne rempli de glace. Garnir avec un zeste de citron. Servir.

Baril-Aged Vieux Carré’ : (fût de 3 litres, et voir ci-dessous pour les notes sur la taille du baril)